Présentation du projet

 
Notre projet vise à réduire la violence et le harcèlement dans nos écoles en créant des opportunités d'interaction sociale et de dialogue interculturel entre les jeunes des pays partenaires. En raison de tout cela, les étudiants seront engagés dans la recherche et la collecte de matériel à échanger et à analyser. L'affirmation de notre identité culturelle propre à chacun est extrêmement importante, surtout à une époque où les phénomènes de la mondialisation amènent nos jeunes générations à oublier presque leurs origines passées et à niveler les cultures. Il est également très important de souligner que les activités du projet viseront à promouvoir et à renforcer les comportements positifs tout en prévenant les comportements négatifs. C'est un âge où l'intimidation et la violence deviennent un problème de plus en plus pressant, à résoudre aussi bien à l'école qu'à l'extérieur. Voilà pourquoi, au cœur du projet, il y aura les points fondamentaux suivants: - L'évaluation continue du rétablissement des caractéristiques culturelles de chaque pays participant à travers ses arts traditionnels et l'interférence due à la mondialisation - La promotion des compétences de base, Les compétences en TIC et les compétences en langues étrangères - L'idée de l'école comme lieu d'excellence pour apprendre et participer de manière constructive à la vie civique - La pauvreté et l'exclusion sociale affectent la voilence, de sorte que notre projet aura une approche positive. désir de collaborer avec des institutions locales et régionales. -Nous accordons une grande importance à la prévention du décrochage scolaire et à l'augmentation du nombre d'étudiants universitaires afin que nous puissions étudier le cas par les enseignants en lien avec les activités de notre projet. Les activités viseront à promouvoir et améliorer les comportements positifs tout en prévenant les comportements négatifs. Nous visons à impliquer environ 900 élèves, dont certains ont des besoins spéciaux, dans notre projet. Notre projet a quatre partenaires de quatre pays différents. Nous inclurons et influencerons les étudiants, les enseignants, les familles, les membres des associations et d'autres parties prenantes. Les écoles ont des tâches communes, des tâches spécifiques dans le projet et différents sous-thèmes pour chaque réunion de projet. L'école de coordination a un sous-sujet, mais les écoles partenaires ont deux sous-thèmes. Chaque école travaillera à l'avance sur des sous-thèmes sur les moyens d'organiser des activités dans les écoles. Les réunions seront organisées une ambiance internationale pour les activités seront réalisées par la participation des élèves et des enseignants. Après la réunion, des activités de diffusion auront lieu dans chaque école. Le calendrier est donc le début du projet, la préparation des réunions, la participation aux réunions, la diffusion des réunions, la fin du projet et la dernière; faire des travaux extra-durables pour assurer une dissémination durable.

Découvrez nos activités sur le site Stop Violence at School :

http://stopviolenceatschool.com/